© Stany Balland - Collège Lazare de Schwendi • INGERSHEIM - FRANCE 

Menu

Monsieur Musique

Le site des cours d'éducation musicale de Stany Balland

A propos de l'oeuvre :  

 

Jean-Sébastien Bach (en allemand : Johann Sebastian Bach), né à Eisenach (Duché de Saxe-Weimar) le 21 mars 1685 (31 mars 1685 dans le calendrier grégorien), mort à Leipzig le 28 juillet 1750, est un musicien, notamment organiste, et compositeur allemand. 

Membre le plus éminent de la famille Bach, sa carrière s'est entièrement déroulée en Allemagne centrale, dans le cadre de sa région natale, au service de petites municipalités, de cours princières sans importance politique, puis du conseil municipal de Leipzig qui lui manifestait peu de considération : il n'a ainsi jamais pu obtenir un poste à la mesure de son génie et de son importance dans l'histoire de la musique occidentale, malgré la considération de certains souverains allemands, tel Frédéric le Grand, pour le « Cantor de Leipzig ». 

 

La Toccata et fugue en ré mineur, BWV 565, est une œuvre pour orgue écrite par Jean-Sébastien Bach entre 1703 et 1707. C'est probablement l'œuvre pour orgue la plus connue à travers le monde. 

 

L'œuvre est articulée en trois parties : 

Un épisode de 29 mesures, constitué de gammes, arpèges, d'un style récitatif, rhapsodique, en accords dissonants, au style de toccata (prestissimo) ;
La fugue, de 97 mesures, avec un épisode en forme de toccata (mesures 59 à 85) ;
La conclusion (mesures 127 à 143), retourne au style récitatif (indiqué expressis verbis) en dynamiques opposées (presto – adagio – vivace – molto adagio…) et très rapprochées. 

Toccata et fugue in D Minor, BWV 565
Jean-Sébastien Bach

Une écoute par jour...